Categories:
Print Friendly, PDF & Email
Je réalise mon Pincab – 26 – Fabrication : Caisson porte cartes et amplis et clarification boutons

Bonjour à tous et bienvenue dans cette 26ème vidéo de la série “Je réalise mon pincab”.

Toujours dans la suite du câblage, pour pouvoir avancer maintenant il va falloir commencer à poser le caisson, ce fameux caisson.

Vous avez été nombreux à m’interroger sur ce que j’avais fait, comment je l’ai fait et puis à quoi il va me servir exactement.

Donc je vais vous expliquer tout ça maintenant de façon à ce qu’après, on puisse l’intégrer dans la caisse et qu’on puisse commencer à remonter tous les câbles qu’on a tiré dans les dernières vidéos, pour arriver jusqu’aux cartes.

Donc ce caisson ! Alors il fait la largeur de ma caisse, 56.2 cm je crois, quelque chose comme ça.

Il fait 50 cm de long, il y a 30cm de caisse, et puis il y a 20 cm de retour au dessus comme ça sur 10 cm de haut.

Le retour on va commencer par lui parce que là j’ai posé très brièvement les toys qui vont aller dessus. Pourquoi j’ai fait un retour ?

comme je vous ai expliqué dans une des précédentes vidéos, je ne veux pas que mes batteurs tapent directement sur la caisse. soient vissés directement sur la caisse et tapent dessus, parce que je trouve que c’est trop bruyant, ça résonne trop et je pense que dans le contreplaqué ça va être encore pire.

Donc ce que je voulais faire, ce que je tenais à faire, c’est les poser sur une planche, soit une traverse, soit cette planche de cartes, en fait, cette planche de cartes s’appuiera bien évidemment à côté de la caisse, contre la caisse, mais les toys ne seront pas directement fixés dessus, ils seront fixés sur cette petite platine.

Quand j’entends les toys, je parle des batteurs, les batteurs et les slingshots du coup, j’en ai profité pour intégrer les slingshots dessus.

De toute façon, les slingshots, je n’aurais pas pu les poser sur le bord de la caisse et je n’aurais pas voulu le faire.

Donc qu’est-ce que j’ai fait ?

La première chose SmallCab m’a simplifié le travail, par rapport à ses dernières créations en fait: quand on achète des batteurs ils arrivent comme ceci, sur sur les platines de base, donc les platines qui servent sur un vrai flipper ç mettre dessous, à traverser le plateau et puis avoir le batteur.

Donc j’en ai démonté un pour vous montrer et j’en ai laissé un autre sur sa platine, c’est la platine de base des flippers.

Et du coup SmallCab a créé des platines totalement sur mesure, comme ceci, qui permettent en fait de s’accrocher totalement différemment, c’est à dire qu’on pourra les poser sur le côté, on pourra les poser sur une petite traverse, les poser avec simplement deux équerres.

Ca prend beaucoup moins de place, comme on peut le voir, c’est beaucoup plus fin, voilà, au niveau de la fixation. Voilà c’est un tiers.

Donc ça nous permet de pouvoir les mettre vraiment on veut. J’en ai déjà démonté un, je l’ai posé, je vous montrerai une fois que je l’aurai démonté, parce que là je vais le laisser pour vous expliquer.

J’en ai profité pour changer les bobines : si vous avez suivi ma présentation du matériel, j’ai commandé ces batteur chez SmallCab, et en fait ils arrivent avec des bobines 11630 alimentées en 50 volts. Moi je les ai changées par des bobines toujours en 50 volts, mais en des 11629, qui après discussion, après quelques américains qui ont fait les modifications, et puis surtout Pinball Life, le site américain de pièces de flipper, je suis passé donc sur les 629 qui permettent d’être alimentées, qui peuvent être alimentées en 24 volts bien sûr, mais surtout qui font un super bruits en 24 volts: on perd quasiment pas de puissance, c’est pour ça que j’ai essayé de les changer.

Donc j’ai profité de switcher de platine pour pouvoir les changer. Je précise que les platines sont livrés avec tout un lot de vis, il y avait des petits sachets de vis dedans, de façon à pouvoir refaire la bascule de tous les composants qu’on a sur cette platine la sur celle là, et de pouvoir tout remonter directement.

Voilà, ça c’est dispo chez SmallCab. Les batteurs sont dispo chez ArtCab. Je vous expliquerai plus tard comment, pour les soudures, pour le câblage des batteurs: c’est un peu spécifique puisqu’il y a deux ou trois choses, on verra à ce moment là.

Donc ce que j’ai fait, c’est que sur mon avancée, tout simplement, je fais venir mon batteur avec sa nouvelle platine de fixation, et puis mon slingshot.

J’ai fait des trous sur le dessus, comme ça mon slingshot peut sortir, et voyez – hop – j’ai toujours accès à mes amplis et puis j’ai tout qui est sur cette planche directement; je peux la rentrer, la sortir, ça ne me pose aucun problème puisque j’ai prévu un petit trou le long là au fond – on le voit mieux certainement ici de ce côté là – pour passer les fils, qu’ils puissent rejoindre la Rig Master, et l’alimentation 24 volts qui va servir à alimenter ces deux toys.

Voilà, donc c’est un peu plus long que la caisse, je vais essayer de pas tout casser, je vais le poser comme ça. J’ai également acheté, je ne sais pas comment ça s’appelle, les petites pièces qu’on met sur les flippers, sur le plateau, en fait, qui vont venir – je sais plus exactement comment, il faudrait que je regarde – comme ceci, avec l’élastique de vrai flipper qui va venir là.

C’est pour faire joli, c’est purement esthétique : quand le slingshot va taper, ça ira taper directement dans le caoutchouc là, hop, ça va être sympa, c’est vraiment esthétique, c’est pour ajouter quelque chose dessus.

Cette planche, je ne pourrai pas encore la finir; puisque j’attends la déco : elle a été imprimée et elle va arriver certainement fin de semaine ou début de semaine prochaine, puisque je dois encore coller des stickers en rapport avec la déco sur cette planche.

Pour l’instant elle est brute, elle est noire, juste peinte, mais il y aura encore des choses donc je peux pas totalement la finir, fixer les toys et tout puisque je vais avoir besoin de la place.

Voilà donc les toys, batteurs là en dessous, et puis slingshots juste à ccôté, avec la petite déco qui viendra dessus, ça va être super sympa.

Les batteurs du coup ne vont pas de taper sur le bord, ils vont taper sur cette planche là, et cette planche là elle va accueillir les amplis SSF, et l’ampli du fronton.

Hop, j’ai fait une défonce à l’intérieur et puis ça me permet de pouvoir enfoncer l’ampli, les boutons ressortent suffisamment pour pouvoir les attraper, j’ai dû laisser 3 mm d’écart, mais ça bouge pas, c’est costaud, il ya aucun problème.

Et puis je vais avoir mon ampli SSF avant ici, mon fronton 2.1 là, et mon ampli SSF arrière ici. Voilà, mes trois amplis vont rentrer sous ma planche.

Hop, j’enlève çà pour pas tout faire tomber. Sous ma planche, j’ai 5 trous de – je crois – 70 ou 80 mm, ouais soixante dix voilà, que j’ai que j’ai poncés pour qu’ils soient tous lisses, de façon à pouvoir et ventiler, et aussi pouvoir faire mon passage de câbles depuis la goulotte qui est en dessous.

Tous les câbles pourrait remonter dedans, puisque des câbles il y en aura un paquet, il y aura tous les boutons, il y aura des alimentations, il y aura les départs des GND de chaque toys, il y aura un départ qui va partir également sur ma Brain, et puis il y aura le départ qui va être sur une MOS4 qui sera dans le fronton.

Il y aura les arrivées des amplis et ses alimentations SSF, il y aura également tous les câbles pour le son, donc il va y avoir un paquet de trucs qui vont passer la dedans.

Voilà, donc cette petite planche elle va accueillir beaucoup de choses.

Qu’est ce qu’elle va, enfin ce caisson du moins, qu’est ce ça va accueillir également ?

Ca va accueillir un bandeau d’un mètre vingt, je crois, de LEDS adressables en 144 qui va… j’ai fait une défonce à l’intérieur là, donc du coup mes LEDS vont être cachées directement à l’intérieur de cette caisse.

Celles-ci seront pas géré par le DOF, ça sera géré par une Wemos, avec WLED. Ca, on viendra en parler au moment venu.

Ensuite ça fera de la lumière, dessus il y aura un plexi opalin.

Là aujourd’hui j’ai un plexi de test blanc, c’était pour faire des tests. Il est transparent, pas blanc, il est transparent pardon.

Il ira dessus, mes cartes vont être posées dessus, tout les fils qui vont remonter vont venir se remettre sur les cartes, les sorties vont partir directement vers les toys.

On verra quand on câblera, voilà. Là l’idée c’était de vous montrer le caisson. Donc mes cartes seront posés là dessus, ma carte Master avec ma KL25, ma MOS4, ma MOLLUSK.

Et puis voilà, tous les câbles seront plus ou moins cachés dessous, les batteurs de chaque côté, les slingshots, les amplis.

Voilà c’est vraiment un caisson stratégique, c’est là où il y aura toutes les infos.

D’ailleurs il y a beaucoup de choses qui vont arriver, beaucoup de choses qui vont également repartir de ces cartes.

Il va falloir voir dedans avec des petits colliers collants etc, voir pour organiser que ce soit propre, qu’il y ait pas trop de fils qui passent devant, qu’on puisse bien voir la diffusion de lumière que mes LEDS vont apporter.

Donc c’est important il y aura encore pas mal de taf à faire dessus. Là, il va falloir penser avant de finaliser ce caisson, c’est de voir comment je vais le fixer dans la caisse, donc je vais le présenter dans la caisse, je vais voir si je mets des équerres, si je mets des tasseaux; comment je vais faire.

Il faut que je puisse faire quelque chose qui soit démontable, qui soit facilement accessible.

Voilà il y a beaucoup de choses encore à penser, voir si je vais mettre un petit, ici, un petit feutre under pour éviter les vibrations de mon plexi sur le bois, quand les toys vont bouger, quand le caisson de basse etc etc.

Il y a vraiment énormément de choses encore à penser. Un pincab c’est long à faire, mais c’est aussi une superbe aventure. Donc ce que je vous propose maintenant, c’est qu’on se retrouve au niveau de la caisse, et voir comment on va faire tenir, fixer ce caisson dans la caisse, puisque ce caisson va être très important.

Allez je vous retrouve sur un autre plan.

Alors, je suis désolé, j’ai eu un souci de vidéos pendant que je montais ce caisson.

Alors en fait absolument rien de compliqué, j’ai retourné le caisson, j’ai mis quatre équerres dessous, donc il y a quatre équerres qui sont dessous. J’ai fait traverser des vis, et je vais – j’irai, là j’avais pas donc j’ai juste mis des écrous -, mais j’irai acheter des papillons que je mettrais; comme ça je pourrais fixer via quatre boulons.

Donc j’ai percé le caisson au fond, j’ai mis quatre équerres, quatre équerres qui sont maintenu sur le côté de la caisse, vous le voyez çà bouge pas du tout, et puis j’ai traversé avec des vis en M5, et puis là j’ai mis des boulons mais j’irai acheter des papillons comme ça je pourrais très facilement depuis l’intérieur aller démonter mes papillons devant et derrière, et puis je pourrai retirer le caisson si ??? hop le sortir.

Après j’ai aucune raison de l’enlever puisque je vais faire en sorte que mon plexi puisse lui s’enlever, directement, voyez.

Donc les câbles je peux les attraper par ici, par dessous, par là bas, partout. Les câbles vont être dedans, je vais pouvoir trifouiller, j’aurai plus qu’à remettre, à rebrancher mes cartes et terminé.

Donc j’ai, une fois qu’il sera en place, j’ai plus d’intérêt à l’enlever.

De toute façon il sera fixé, je vais quand même le faire démontable, il faut toujours prévoir de le démonter; mais voyez, il n’y a aucun souci lui s’il est fixé puisque mon plexi pourra s’enlever.

Tout simplement.

Alors j’avais prévu de continuer un petit peu sur d’autres types de toys, mais au vu des commentaires sur la dernière vidéo, j’ai l’impression que j’ai perdu un petit peu de monde au niveau des boutons.

Alors je vais repartir dans une partie explicative boutons, il y a absolument rien de compliqué, que ce soit sur la Rig Master ou que ce soit sur le KL Shield.

Vous avez ici les entrées de boutons : tous les inputs bouton, y’a écrit , c’est marqué dessus, comme le Port Salut.

C’est pareil sur le KL Shield : vous avez les GND, donc ce que je vous ai expliqué tout à l’heure. Alors on va récapituler, on va récapituler. Je vais prendre un bouton.

Voilà je vais même prendre deux boutons: un, deux boutons et des bouts de câbles pour vous montrer. Mes boutons je les ai posés à différents endroits de ma caisse. Je les ai posés: mon Magna Save, mon batteur, et la même chose de l’autre côté: Magna Save, batteur, et puis mon Start etc.

Donc depuis ma Rig Master ou mon KL Shield, j’insiste c’est pareil, vous avez “GND boutons”, c’est marqué dessus, “boutons GND KL”, je vais mettre un fil dessus, tout simplement, sur ma sortie GND. Je prends du noir, le GND c’est noir; c’est bien, on se repère comme ça.

Je le branche là-dessus, je pars sur un de mes bouton, et hop je repique sur l’autre, et ainsi de suite… sur chacun de mes boutons, depuis mon GND KL, je pars sur un, puis sur l’autre, puis sur l’autre.

Avec mon GND, je fais une chaîne pour les boutons, je fais une chaîne de masse pour mes boutons. Je pars du GND KL sur mon emplacement Rig Master, je pars sur le premier, ensuite je reponte, je repars sur le deuxième, et ainsi de suite, et ainsi de suite.

Et puis ensuite les boutons pour fonctionner ils ont besoin d’un côté du GND, et de l’autre d’un signal. Le deuxième bouton, je vais fixer un fil dessus, je l’ai pris bleu pour me repérer, c’est le signal.

Et je vais dire tiens celui-là c’est le batteur gauche; c’est écrit “batteur gauche”, je vais le brancher dessus.

Et puis, celui-là, qui a déjà une boucle de GND, c’est le batteur droit; je vais le câbler dessus, sur le deuxième plot restant: “batteur droit”, et je me capte dessus.

Et ainsi de suite: mon Start, et bien je vais tirer un fil, d’entre mon Start et un plot de mon bouton; je vais tirer un autre fil entre “crédit” et un autre plot de mon bouton, etc etc.

Il y a juste le GND des boutons qui lui est en commun. Il part de un, il va vers l’autre; puis l’autre, puis l’autre, puis l’autre.

Ce qui fait que ça vous oblige à doubler sur un pin deux fils: un qui arrive, un qui repart, un qui arrive… Un pont, vous faites simplement un pont.

Voilà il n’y a absolument rien de compliqué. Pour ce qui est des toys, on expliquera plus tard, j’y viendrai plus tard, je voulais y venir aujourd’hui mais je préfère faire un récapitulatif sur les boutons afin que ce soit clair tout le monde.

Rien de compliqué. Mon GND, je récapitule et on la refait, il vaut mieux plus que pas assez. GND, hop, je pars sur un des plots, peu importe lequel on s’en fout, y’a pas de sens. Je pars sur un et hop, je me repique: donc je plante ca la dedans, et ensuite je me repique, et je repars sur le deuxième, sur le troisième, sur le quatrième, sur le cinquième… Autant de boutons que j’ai.

Si je voulais c’est pareil, j’ai pas besoin de séparer, mais si moi j’ai séparé mon côté gauche et droit: j’ai repris un deuxième endroit “GND KL” marqué sur ma Rig Master, je suis reparti de l’autre côté, mais c’est le même : un GND c’est le même pour tout, donc il y a aucun souci.

Et puis mon signal, mon bouton il a un signal là, mon autre bouton il a un autre signal là, le signal c’est un par bouton. Tout simplement. Tout simplement.

Vous vouliez voir en même temps mon câblage bouton, je vais vous le montrer.

Donc je suis désolé je prends le téléphone pour vous montrer le câblage.

Donc je vais réexpliquer un petit coup.

Vous voyez, ca c’est mon Magna Save gauche et ça c’est Magna Save… pardon, c’est mon Magna Save gauche, et çà c’est mon batteur gauche. Donc ce que j’ai fait : j’ai un signal qui est branché d’un côté, on s’en fout il n’y a pas de côté, on choisit celui qu’on veut, peu importe. Ce fil là il part, il sera branché sur “Magna gauche”, tout simplement.

Et ensuite ma boucle de masse, elle elle part de ce bouton là, jusqu’à l’autre, jusqu’à l’autre, jusqu’à l’autre, etc. pour au final revenir sur mettre sur GND KL. Tout simplement.

Vous voyez, si je vous montre en bas – désolé pour le câblage, pour l’instant y’a rien de passé, c’est tout en vrac – j’ai un pont de GND qui arrive la sur la même cosse, qui repart sur l’autre.

Par contre les signaux – les “signal”, je sais pas comment on dit toujours – il y en a un chacun qui part, qui part, qui part, et ils arrivent tous ici, tout simplement. Voilà; par contre j’ai qu’un seul GND, le noir.

Voilà j’avais prévu d’orienter cette vidéo un peu plus sur le côté cartes et toys.

Au final j’ai montré comment j’ai fait mon caisson, comment j’ai fixé mon caisson.

J’ai expliqué l’utilité que j’allais en avoir, où allaient les amplis etc etc. Une chose à penser, c’est que quand vous avez le caisson, comme devant je vais avoir les toys, shaker et MEG, , de bien prévoir la hauteur suffisante pour que le shaker puisse passer avec le slingshot qui va être dessus, voilà.

Il faut essayer de penser un petit peu à toutes ces choses.

Le mien est à 24 cm du bas, la planche dessus est à 24 cm du sol, de la caisse, du bas de la caisse.

Voilà, c’est des côtes qui me vont très bien, je vais pouvoir passer les fils devant, j’ai laissé un petit peu de place. Tout, pour l’instant, tout est nickel. J’ai, voilà, comme je disais, j’avais prévu d’orienter un peu plus sur les toys, mais au final je me suis rendu compte qu’il y avait besoin d’apporter quelques petites, quelque chose en plus au niveau des boutons, apporter quelques précisions pour les boutons.

Donc j’espère que ça vous suffira, j’espère pour ceux qui étaient un petit peu perdus avec ce câblage bouton que ça va vous aider.

J’espère que vous allez comprendre.

N’hésitez pas, comme d’habitude, a me laisser en commentaires, ne me dites pas oui pour me faire plaisir ou quoi que ce soit… on peut adapter le format, voyez on en a parlé tout à l’heure sur le groupe, on peut le faire en live. Je le fais en vidéo; je peux vous expliquer au cas par cas, mais je préfère le faire en vidéo, ça permet de servir à plusieurs personnes, à plus de monde, à toucher plus de personnes.

Donc voilà, on a vu pour les boutons.

Après comment relier les cartes entre elles, on le verra bientôt: comment relier les toys, on le verra bientôt; on a déjà tiré nos courants, enfin on a tiré les GND.

Mais je vous expliquerai çà, et si il faut revenir dessus comme on a fait la pour les boutons, on reviendra dessus, il n’y a aucun problème.

Le but de ces vidéos, c’est pas de vous montrer mon pincab, parce qu’à la limite je sais le faire tout seul, et puis je pourrais vous le montrez fini. Non, le but c’est vraiment que tout le monde puisse apprendre, et n’ait pas peur de faire un pincab en voyant ces vidéos.

Donc vraiment c’est cool, vos commentaires sont bien pris.

N’hésitez pas à faire remonter, s’il faut revenir sur les explications, s’il ya des choses à faire, avant qu’il soit fermé, avant que tout soit fini, autant le faire maintenant.

Donc vraiment, n’hésitez pas, c’est vraiment cool. Au moins vous participez, ça me fait vraiment plaisir.

Vos commentaires me font toujours plaisir, j’ai vraiment que de bons retours, très très bons retours, c’est top; top; top.

S’il ya des choses que j’oublie, faites-moi y penser, parce que pareil, j’ai pas la science infuse dans la création du pincab.

Donc peut-être je me rate sur certains points, peut-être j’aurais pu faire mieux, peut-être j’aurais pu faire différemment…

En tout cas c’est ce que je fais, je pense que quand on va l’allumer il va prendre feu… non je déconne, je pense que ça va bien se passer; ça devrait en tout cas bien se passer.

Tout est respecté, je re-vérifierai tout le câblage une deuxième fois, c’est hyper important.

Et puis voilà. Allez, là-dessus, je vous souhaite une bonne soirée.

Si vous avez aimé la vidéo, mettez moi un pouce bleu, si vous n’avez pas aimez vous me mettez un gros fuck, et puis abonnez-vous à la chaîne.

Je vous dis à bientôt, moi je vais continuer mon apéro, d’ailleurs il fait la gueule. C’est toujours aussi bon.

Et puis je vous dis à bientôt, allez bonne soirée.

merci à Jordan Augé pour la correction du transcript

No responses yet

Laisser un commentaire



Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les nouveaux sujets

 

Conçu avec et par l'équipe de Monte Ton Cab - Politique de confidentialité