WIP 43″ / 32″ / DMD

WIP 43″ / 32″ / DMD

Fabrice 23 juin 2020
Print Friendly, PDF & Email

ex machina, son thème

Ma motivation

Le plaisir du flipper bien entendu !!

Cela fait deux ans que cela me trotte en tête, sans même savoir que le concept même du pincab existait. Au détour d’un projet de borne d’arcade, j’ai découvert cet univers, qui de prime abord, m’a semblé ô combien complexe. Et un peu par curiosité, j’ai rejoint dans un autre groupe cette même folle équipe qui a créé MTC.

Génèse du projet

Je profite du confinement après des mois de lectures des tutos, forums, wip pour me lancer. Tout est encore flou dans ma tête, même pas sur de son format. Un des wip de Olivier SERVAIS me décide enfin, sur une idée simple, le borderless. Pour structurer ma pensée, je décide de poser toutes mes idées dans un power point accompagné d’un excel.

Une fois ce cadre posé, je continue la préparation. Je pars sur un playfield de 43 pouces donc, qui sera monté en borderless, le frontron lui sera animé à l’aide d’un 32 pouces. Cela me détermine le plan sur une base de WPC en standard

Dans la foulée ou en parallèle, pour savoir ce dont j’ai besoin et accessoirement combien ce joujou va me couter, je liste tout le matos dont j’ai besoin, et je pars dans une première recherche de prix, première d’une longue série qui m’occupe pas mal de soirées.

Ouch, j’arrive sur un budget de 3200 euros. La tableau a aussi le mérite de partir à la recherche de l’occasion sur plusieurs lignes et de comparer les fournisseurs. Objectif : rester dans une fourchette de 1500 à 2000 euros max.

Je poursuis dans la même foulée sur un sujet lourd à comprendre e t structurer : les toys et le câblage de tout ce bordel !! Je me créé donc un tableau d’assignement et schémas de câblage.

Durant ce travail, les premiers éléments sont trouvés d’occasion : lockbar et receiver, et surtout la porte que je ne souhaitais pas noire. Je suis tombé sur une Gotlieb qui me plait pas mal. Le mec m’offre deux monnayeurs mécaniques et l’ensemble me revient pout 100 balles, fdp inclus contre un budget initial de 250 euros. Cela me permet de réfléchir à son câblage et aux boutons. Les boutons Flipper seront des Gold Leaf. Pour le reste, je souhaite avoir en façade le minimum syndical : start et crédit. Le reste sous la caisse !!

Ce lourd travail préparatoire a eu plusieurs mérites : poser mes idées, me rassurer, rechercher les fournisseurs, les meilleurs prix, les bonnes affaires d’occasion et tenir mon budget.

33 pages de power point, un excel, à multiples onglets et un onenote pour regrouper tutoriels et d’autres infos glaner ici et là….. et des heures et des heures de boulot 🙂

Le projet

Et voilà, ce week-end le projet démarre. Traçages et premières découpes

Sans trop m’étendre, d’autres plus doués ont fait des WIP bien plus complet et de qualité sur le sujet caisse, je vais juste m’attarder sur des points de détails qui ont tous été des choix de ma part et dont on n’imagine pas forcément tous les tenants et aboutissants.

Les boutons, j’ai fais le choix de les déporter sous la caisse. Je ne le regrette pas, mais cela fait beaucoup de fils à intégrer au pied de la porte !!

Plus compliqué, je souhaitais intégré deux stroboscopies DTG de l’Atelier d’Arnoz sur le speaker panel. N’ayant pas de défonceuse et que de vieux ciseaux à bois, le résultat n’est pas … comment dire… mais cela fait l’affaire.

La caisse en elle même a été plus surprenante. Etant parti sur un format standard, et ne souhaitant pas intégrer de backboard, j’ai fais le parti pris de raccourci la caisse. Ce qui est parfait, l’écran occupant dans la quasi totalité en longueur de l’espace, tout en étant borderless.

Mais, car il y a un mais, cela a eu deux conséquences directes : couper en longueur les side rails -pas simple, ce sont des sides large pour cacher la découpe de l’écran- et bien entendu enlever de l’espace à l’intérieur, resserrant encore plus l’intégration.

Enfin, la façade… La porte choisie (je ne la voulais pas noire) est un gottlieb des années 80. J’avais craqué sur elle. Je n’avais pas anticipé les vis de fixations du cadre soudées aux cadres. Pas simple à intégrer, il a fallu jouer de la “queue de ras” pour y parvenir.

Vient le temps du câblage. Je dois dire que mon tableau d’assignement et préparer le plan de câblage m’a permis de ne pas faire de grosses conneries et de ma faciliter la vie.

En revanche, que c’est long !! Et plus on avance, plus l’espace se réduit. Bien oui cela semble évident en le disant, c’est encore plus en le faisant !!

Mais quel joie lors de la première intégration -complète- de voir la bête -tant rêvée et qui nous a déjà pris beaucoup de temps- prendre vie !!

Il me reste encore des contacteurs à intégrer, le knocker et deux solémoïdes que je n’ai toujours pas reçu pour ces derniers.

Je suis également heureux de voir l’écran prendre quasiment tout l’espace disponible et ne laisser que très peu de vide.

La suite

Après les derniers toys à intégrer, il me reste les vitres à poser sur le playfield et le back glass. Il me reste surtout une grosse étape la pose des stickers… Et oui, entre l’infographie qui se plante lamentablement comme une grosse m…. et le timing serré de fin d’été, j’ai poursuivi l’avancement du cab…. Il me faudra certainement quelques heures additionnelles pour démonter et poser…. Les erreurs forgent l’expérience !!

Puisque je parle d’expérience, tout en jouant et en prenant plaisir sur ce premier cab, j’imagine tout en m’inspirant des copains et de leur projet de ouf, à un cab v2, ce que j’aimerais y trouver, comme je l’aimerais, quels toys il me manque, des éclairages additionnels…. Bref de quoi vivre encore pleins de nouveaux projets… Mais pour l’instant je termine celui ci, je vous poste quelques photos de la bête terminée au plus vite.

Merci, merci, merci

Le premier MERCI va pour le Groupe MTC, pour la qualité d’entraide de ses membres, l’ambiance qu’il y règne, la qualité des autos et aides reçues. Dans ce MERCI, j’intègre en particulier les fondateurs dont en premier lieu Joane. Bien sûr pour la quantité de taf visible (les tutos, le guide), pour l’esprit qu’il a souhaiter insuffler dès le départ, et tout le taf, surtout, plus invisible, d’admin et de modérateur. Donc merci et bravo à toi Joane et toute l’équipe.

Un MERCI à deux marchands en particulier. Non pas de m’avoir dépouillé de tant d’euros (ah ah ah), mais pour les échanges, les conseils, les discussions. Nul doute que ce projet aurait été bien plus difficile sans eux. Je parle de Thierry POULAIN -PINCAB PARTS- et de Arnoz et de son célèbre Atelier (peut être moins que ses teubs… mais c’est une autre histoire)

Un MERCI particulier pour Ludovic, son installateur de dingue offert à la communauté, sa gentillesse, ses conseils.

Enfin, un immense MERCI à Olivier. Bien sûr pour ses wip ultra détaillés, pour la gentillesse du mec, la qualité de ses conseils, l’inspiration qu’il insuffle à ses différents challenges (qu’il réussit le bougre). Mais surtout, cet immense MERCI parce que c’est lui qui m’a donner envie et fait oser à me lancer à réaliser ce rêve de gamin. Et cela, ça n’a pas de prix. Merci Mec, bien plus que tu ne crois 😉

7 thoughts on “WIP 43″ / 32″ / DMD

  1. Bonjour Fabrice. Bonne chance pour ce Pincab! Je compte moi aussi monter mon premier Pincab en borderless 43 avec le même écran que toi. Cela ne te dérange pas si je m’inspire de ton Excel pour le listing des pièces à acheter et de ton plan?
    Ton WIP est tellement clair que cela va m’aider à commencer le miens car je pars de zéro. Hâte de voir la suite.
    Bonne soirée.

  2. Salut Fabrice, quel travail préparatoire ! Après 3 années d’expatriation dans le sud de la Thaïlande, ma famille et moi même rentrons définitivement en France.

    Il y a 3 ans, j’avais du revendre mon Pincab avant notre départ, je n’ai jamais digéré la séparation 😉 Je vais donc me relancer sur un projet identique au tient dès que le temps me le permettra.

    Bonne continuation, hâte de lire la suite de cette fabrication.

  3. Salut Fabrice, quel travail préparatoire ! Après 3 années expatriation dans le sud de la Thaïlande, ma famille et moi même rentrons définitivement en France.

    Il y a 3 ans, j’avais du revendre mon Pincab avant notre départ, je n’ai jamais digéré la séparation 😉 Je vais donc me relancer sur un projet identique au tient dès que le temps me le permettra.

    Bonne continuation, hâte de lire la suite de cette fabrication.

Laisser un commentaire



Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.